AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un chocolat très chaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alicia De Conninck
[ Administratrice / Kämpfer ]
avatar

Féminin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Un chocolat très chaud   Mer 19 Sep - 19:48

Bou se sentais un peu las, et un peu beaucoup fatigué. Le serveur n’était pas encore venu lui demander ce qu’il allait commander. Mais Bou regardais dans le vide tout en chantonnant une chanson en japonais. Le serveur venu vite et lui demandas :

« Bonjour, puis je vous aidez ? »

Bou regarda la liste des boissons chaude et en un clin d'oeil il répondit au serveur :

« Un chocolat pâtissier s’il vous plait. »

« Avec beaucoup de mousse ? »

« Oui, merci. »

Bou fit un joli sourire au serveur, qui se mit à rougir, encore un qui pensait que le jeune Bou était une fille.

* Il est mignon lui dit donc. *

Bou n’attendait pas vraiment quelqu’un, mais essayais de se réveiller par un moyen ou un autre. Il ne savait pas trop quoi faire, mais quand son chocolat venu il fit un sourire de soulagement.

« Tenez mademoiselle ! »

« Merci jeune homme. »

Le serveur déposa la commande, mais ne partit pas, il jetait des regards langoureux à Bou.

« Vous êtes célibataire ? »

« Oui on peut dire ça. Ca fait longtemps que je n’ai pas eu de copain même »

Bou rougit et fit un sourire au jeune serveur :

« Je m’appelle Johan et toi ? »

« Je me nomme Bou. »


Le serveur avais l’air de vouloir plus que l’adition et tout en buvant son chocolat, Bou trouvais qu’il devenais même très collant. Mais tout un coup, Bou vue une silhouette se dessiner derrière le jeune Johan. Qui pouvais être cette personne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Buchet
[ Administrateur / Kämpfer ]
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Un chocolat très chaud   Mer 19 Sep - 20:00

Koike avait une faim de loup et la cafet servait justement de délicieux plats. Il s'y dirigea donc, en bon estomac sur pied. Une fois arriver dedans, il remarqua aussitôt la silhouette fine et petite de bou. Koike pensa allez manger a ses côtés mais il n'était pas seul . Un jeune serveur était a ses côtés.. Koike le connaissait de vue, un Jordan.. Johan.. Julian... Un nom qui commence par un J, c'était sur. Koike se dirigea vers lui, les mains dans les poches. Puis il remarqua le regard mignon de Bou se porter sur ce jeune homme tout a fait ordinaire.

-Salut Bou ==.

Eh oui, il faisait la gueule, a vrai dire, il venait de passé une mauvaise nuit et il s'attendait a ce que bou lui saute dessus et lui fasse ses cajoleries habituelles alors que la il draguait le serveur.. Jaloux? Bah pour la journée oui...

-C'est qui c't'abrutis?...

Bah quoi? Même moi la derrière mon pc je m'enerve quand ca m'arrive se genre de truc ! Les gens en deviennent souvent désagréable, comme le faisait Koike. Il s'assit enface de Bou et lanca un regard noir au serveur :

-Quoi? Tu reluques ma copine?

Directement le serveur fut surpris. Il s'éloigna, disans qu'il était désolé et rentra en cuisine. Koike se mit a rire comme un abrutis.

-Ahah ! Bienfait ! En plus, il te prenait piour une fille, l'idiot !

Puis lorsqu'il tourna son visage, il se rendit compte que Boun avait peu etre pas apprécié.. Il tourna donc très très très lentement le regard vers bou, avec peur de voir une colere foudrayante...

_________________
Koike
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia De Conninck
[ Administratrice / Kämpfer ]
avatar

Féminin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Un chocolat très chaud   Mer 19 Sep - 20:13

Bou fessais un sourire qui lui arrivait presque aux oreilles, puis il se leva et se jeta sur Koike.

« Kooooooooooiiiiiiiiiiiiikeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee ! Aishiteru !!!!!!!!!!!!!! »

Puis il s’assit sur les genoux de Koike et pris son chocolat :

« Tu en veux un peu ? »

Pendant que Koike buvais un peu du Chocolat que Bou lui avais gentiment proposé, celui-ci lui fit la remarquer :

« Alors comme ça je suis ta copine ? Je croyais que tu étais Hétéro ? Tu deviens Bi mon p’tit amour. A mon grand bonheur. »

Bou pris la tête de Koike entre ses mains et l’embrassa tendrement. Ses lèvres douces comme des bonbons laissais un goût de miel.

« Tu sais que tu es trop kawai mon Koike ? »

Bou se blottit contre lui et d’un air heureux continua :

« J’ai toujours voulut que to soit Bi, comme ça j’aurais put sortir avec toi. Car je t’avoue que mon premier amour, c’est toi. Rien que toi. Je n’ai jamais aimé quelqu’un comme toi. »

Bou mis sont visage en face de celui de Koike et l’embrassa encore.

« Tu es vraiment trop magnifique. »

Puis Bou le pris dans ses bras et lui dit :

« Tu sais quoi ? Je t’aime. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Buchet
[ Administrateur / Kämpfer ]
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Un chocolat très chaud   Jeu 20 Sep - 16:04

Bou Saitou a écrit:
Bou fessais un sourire qui lui arrivait presque aux oreilles, puis il se leva et se jeta sur Koike.

« Kooooooooooiiiiiiiiiiiiikeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee ! Aishiteru !!!!!!!!! »


Koike ne savait trop comment réagir car Bou lui sauta dessus immédiatement après qu'il arriva.
Il resta sans voix un instant, le temps de récupéré de son rire et de la 'tendre' jetée de Bou XD.


Bou Saitou a écrit:
Puis il s’assit sur les genoux de Koike et pris son chocolat :

« Tu en veux un peu ? »


Koike regarda le chocolat et répondit en souriant :

-Ouais ouais mais abuse pas non plus...


Bou Saitou a écrit:
Pendant que Koike buvais un peu du Chocolat que Bou lui avais gentiment proposé, celui-ci lui fit la remarquer :

« Alors comme ça je suis ta copine ? Je croyais que tu étais Hétéro ? Tu deviens Bi mon p’tit amour. A mon grand bonheur. »


Koike réfléchit un instant... C'est vrai qu'il avait des tendance bi mais c'est pas la premiere fois que Koike jouait un tour a Bou. la, en l'ocurence, c'était une blague pour faire fuir l'autre abrutis. Meme si Koike était un peu jaloux.

-Exagere pas.. XD Pi m'appelle pas comme ca ==..


Bou Saitou a écrit:
Bou pris la tête de Koike entre ses mains et l’embrassa tendrement. Ses lèvres douces comme des bonbons laissais un goût de miel.

« Tu sais que tu es trop kawai mon Koike ? »

Bou se blottit contre lui et d’un air heureux continua :

« J’ai toujours voulut que to soit Bi, comme ça j’aurais put sortir avec toi. Car je t’avoue que mon premier amour, c’est toi. Rien que toi. Je n’ai jamais aimé quelqu’un comme toi. »


Koike resta sans voix. Son meilleur ami venait de l'embrasser et il ne savait que faire...

Bou Saitou a écrit:
Bou mis sont visage en face de celui de Koike et l’embrassa encore.

« Tu es vraiment trop magnifique. »

Puis Bou le pris dans ses bras et lui dit :

« Tu sais quoi ? Je t’aime. »

Alors la, Koike resta doublement sans voix. Il posa la tasse de chocolat sur la table, et regarda bou avec un regard stupéfait "O.O"
Le comique de la scène était que koike avait le rouge a levres de Bou sur les siennes. De plus, ses grands yeux faisait éffaré.

Il se redressa, s'essauya les levres, toussota et baissa la tête en rougissant :

-Stop, arrête tes gamineries. Vraiment ca m'enerve je...

Puis une nouvelle serveuse fit son entrée dans la salle. Heureuse, pétillante, elle se déhanchait en portant un plat contenant 6 verres. Après avoir servit ses client un cri se fit entendre :

-MICHIYA DANS MON BUREAU!

La jeune seveuse courru, courru puis glissa. Sur quoi? Une bêtise. Une loque.. laissé la sur le sol. Elle se rattrapa sur la chaise de Koike, qui glissa sur le sol nouvellement nettoyé. Koike sentit la chaise se penché sous le poid de la serveuse et voulu se lever. Mais étant avec Bou sur lui, il ne put que retombé sur le sol, ou plutot sur Bou, qui était lui étendu sur le sol dur et froid.

-Tu n'as rien? Ca va?

Il n'eut pas le temps de dire sa que la mine de Bou, face a face, ses manigifiques yeux dans les siens, il baissa la tete et l'embrassa.

-Pardonner moi monsieur vous allez bien?
-mhh..

Il refusait de se décollé de Bou. Il était bien, la sur le sol, collé a lui, ses levres sur les siennes, sa langue dans la bouche de bou. Il fit simplement signe de la main de haut en bas ce qui signifiait "z'occupez pas de nous".

Il ne se décolla pas de Bou et attendit juste sa réaction.

_________________
Koike
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia De Conninck
[ Administratrice / Kämpfer ]
avatar

Féminin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Un chocolat très chaud   Sam 22 Sep - 18:20

Bou se sentais comme sur un petit nuage, Koike l’embrassais et il était vraiment plus qu’heureux. Il mis ses mains autour du torse de Koike et le serra contre lui. Dans un petit moment ou Koike avais arrêté d’embrasser Bou pour le couvrir de baiser, Bou lui susurra à l’oreille :

« Je t’aime Koike, tu es le seul homme que j’ai jamais aimé. Oh… Koike… »


Les deux jeunes hommes étaient sur le sol serte, mais ils étaient heureux ensemble. Koike releva Bou, mais continua à l’embrasser avec amour. Bou lui se laissais faire et en profitais pour caresser Koike avec douceur et tendresse.

*Mon rêve se réalise enfin…*

Bou rougissais avec mesure quand Koike l’embrassa sur le cou, il frissonnait de plaisir. Et Bou avec une fougue amusante, pris la tête de Koike entre ses mains et déposa un baiser sur les lèvres de celui-ci.

« Je ferais tout ce que tu veux mon amour, si tu m’aime. »

Puis dans cette question Bou se remis a embrasser Koike, tout en baissant ses mains sur le corps de Koike, il caressais ses hanches, puis ses fesses et se tarda a l’entre jambe. Bou laissa échapper un soupir de bonheur, les deux jeunes gens, se montrait leur amour devant tout le monde. Mais personne n’osait les embêter, tellement il avait l’air d’être heureux. Mais quelque chose vins quand même les embêter :


« Euh excusez moi, l’adition s’il vous plait. »

Bou se détacha de Koike qui paraissais de mauvais poil, Bou se dirigea vers le jeune homme et paya se qu’il avais a payer. Puis le serveur lui dit :

« A bientôt j’espère mademoiselle. »

« Au revoir… »

Puis Bou se retourna vers Koike, quand celui-ci…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Buchet
[ Administrateur / Kämpfer ]
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Un chocolat très chaud   Mar 9 Oct - 18:42

...Baissa la tête et sembla être sérieux pour la première fois de sa vie. Cela faisait un moment qu'il attendait les cajoleries de Bou, et il avait vécu une si grande envie avec Shin que les hommes l'attiraient encore plus qu'avant. De plus, Bou possède non seulement du charme masculin, mais aussi féminin. La preuve, il plaisait au serveur.
Koike le regarda payé puis croisa les bras, baissa la tête et rougit tout en lui disant :

-Tu m'as dit des trucs de fou... Je savais même pas que tu m'aimais. Je me savais débil mais c'est trop là. Je pense que c'est pas super de faire ca mais...

Il releva la tête, le front plissé les yeux sérieux et froids, toujours en rougissant :

-Je...

Il baissa la tête, défit ses bras et encercla Bou puis, toujours tête baissé lui chuchota :

-J'ai envie de toi.

Puis il se mordit la lèvre, serra Bou fortement, puis ouvrit grand les yeux d'un coup.

*Merde, je peux pas faire ça !*

C'est donc très rapidement qu'il le lacha, qu'il courru vers la sortie en criant :

-Désolé..

Il s'arrêta net devant un poteau plus loin devant l'entrée de la cafet. Il y appuya son bras et posa sa tête contre.

*Sérieux j'suis vraiment con, merde.*

_________________
Koike
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia De Conninck
[ Administratrice / Kämpfer ]
avatar

Féminin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Un chocolat très chaud   Mer 10 Oct - 13:16

Bou le regarda dans les yeux quand Koike lui dit qu’il ne savait pas que Bou l’aimais. Il s’approcha et lui caressa la joue :

« Koike, longtemps je n’ai pas put te le dire… J’avais peur que tu ne m’aimes pas… Mais tout ses changement on fait que je n’ai pas put résisté… Je ne tenais plus… Il fallais que je te dise ce que je ressent pour toi Koike… »

Puis Koike pris Bou dans ses bras et lui dit qu’il avait envie de lui. Tout en rougissant Bou lui répondit à son tour dans le même ton que Koike :

« Moi aussi j’ai envie de toi…. »


Mais très rapidement Koike lâcha Bou et couru vers la sortit tout en criant qu’il était désolé. Bou ne comprenais plus rien, et des larmes coulaient sur ses joues. Puis d’un coup Bou se mis a crié :

« Part pas Idiot ! »

Il se mis lui aussi a courir et ouvrit la porte, et se retrouvas nez a nez avec Koike qui était accoudé sur le poteau regardant le sol. Bou se mis a pleurer et tout en balbutiant il dit a Koike :

« Tu es vraiment baka toi… J’avais raison… Je n’aurais pas du te dire ce que je ressentait pour toi… J’aurais du continuer a t’aimer en silence et a souffrir en silence… Je suis encore plus bête que toi Koike… Parce que moi… Je suis trop faible… Sans toi… »


Bou s’approcha encore de Koike et se mis en seiza. Puis mis sa tête dans ses mains et continua à pleurer bruyamment.

« Je le savais… Pourquoi… »

Puis dans un sanglot Bou avoua encore se qu’il ressentais pour Koike :

« Je t’aime… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Buchet
[ Administrateur / Kämpfer ]
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Un chocolat très chaud   Mer 10 Oct - 16:06

Koike entendit des pas derrière lui le poursuivre. Bou l'avait suivit et s'excusa d'avoir avoué ses sentiments. Koike, toujours contre le poteau l'écoutait déblatéré des choses qui l'énervait. Ce n'etais pas de la faute de bou mais bien celle de koike. Lorsqu'il eu fini il termina par un lent "Je t'aime" en larmes.

Koike ne dit rien un instant. Il se redressa et serra le poing qui tremblait tant il le serra. Lui, ne pleura plus du tout. Il se retourna lentement et vit Bou, en seiza, entrain de pleuré, les mains sur son visage. Koike s'aggrouppi et se plaça en face de Bou. Il le regarda un instant puis d'une lente main poussa celle de Bou sur son visage. Il vit alors le masacara coulé le long de la joue de celui ci, rappelant une personne abominablement triste.

Du bout du pouce, il enleva une larme. Koike se laissa retombé sur ses genoux et pris Bou dans ses bras en retombant légerement. Il le serra incroyablement fort puis dit, simplement :

-Dis pas de conneries. Tout ce que tu viens de dire, c'est des conneries. Bordel, je les aime tes putains d'conneries. Je t'aime. Tu devrais pourtant savoir que si je suis partis en courant c'est parce que l'idiot ici c'est moi.

Puis koike lacha son étreinte pour voir le visage de Bou. Il ne le vit qu'un très faible instant car il l'embrassa au plus vite. C'était comme se glissé a nouveau dans la caverne au trésor. Koike glissa sa langue lentement dans la bouche de Bou et lui mordilla la lèvres. Un baiser sensuel fut entammé. Koike aurait pu dévoré Bou en entièrté. Il ne voulait plus le laché mais dut tout de même le laissé respiré. Il éloigna son visage et chuchota en souffle coupé :

-Tu es beau. Je t'aime.

C'était net, c'était franc, mais il le pensait.

_________________
Koike
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia De Conninck
[ Administratrice / Kämpfer ]
avatar

Féminin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Un chocolat très chaud   Mer 10 Oct - 16:41

Le cœur de Bou se mis à battre la chamade quand Koike lui dit qu’il l’aimait, dans leur baiser, Bou avais l’impression de voler, parmi les anges. Quand Koike décida de le laisser respirer, Bou s’empressa de lui dire ce qu’il ressentait encore et encore :

« Koike… Je t’aime… Je t’aime… je t’aime… »

Bou se colla fortement contre Koike, faisant sentir a celui-ci l’envie de Bou ( Razz), puis d’un geste précis et doux le jeune homme blond lui caressa les cheveux. Puis dit d’un souffle :

« Et si on allais a un endroit plus propice ? »

Bou embrassa Koike, sa langue glissais tout doucement dans se bouche, faisant des va et viens délicat contre sa langue. Bou avais comme d’habitude son goût de fraise, car il mettais un baume a lèvre au goût fraisé. Koike ne put donc résister et il lui mordilla les lèvres avec passion, Bou quand a lui, suçais la lèvre supérieure de Koike avec délice. Puis Bou le lacha un tout petit peu, histoire de pouvoir se délecter du visage magnifique de Koike.

« Tu es si beau Koike… Je ne sais pas comment j’ai put résister aussi longtemps… »

Bou avais fortement rougie et ses yeux montraient qu’il avait envie de Koike. Il mis les mains dans les dos de Koike et commença a déposer ses lèvre sucrées sur le cou de son amoureux et descendit tout doucement, sentant que Koike frissonnais sous ses baiser.

« Koike… »

Les murmures de Bou montrait qu’il était heureux, mais ils étaient a peine audible et celui-ci continuais avec délice son arpentage par le lèvres du cou de Koike.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Buchet
[ Administrateur / Kämpfer ]
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Un chocolat très chaud   Mer 10 Oct - 17:09

Les baisers fougueux et passionés échangés ne s'arrêtaient plus. Les langues ne cessaient de se caressé, de se collées.
Koike sentait les mains de bou sur lui, ses lèvres gout fraises contre sa peau... Il frissonait et se sentait bien. Puis les mots de Bou lui revient. "Un lieu plus propice".. Mouais! Koike soupirais déjà de bonheur quand il récupéra la main de bou avec la sienne et commença a courrir avec lui. Ce n'était pas sa première fois et Koike savait comment faire.. Pour que ce lieu propice soit le premier venu. D'un geste comme il savait si bien les faire, il sortit les clef de son jeans et courru jusqu'au gymnase, fort proche de la cafet'.

-A cette heure, il n'y a personne au gymnase ! De plus, j'ai les clefs !

Koike avait eu ce trousseau car il avait été l'un des meilleurs basketteur de sa classe l'année précédent. Chance pour lui, on avait oublié de lui réclamé.
Koike se dirigea donc au pas de course vers le gymnase. Impatient de nature, une fois devant la porte il regarda Bou qui respirait plus vite après leur petite "course" et donc il pu revoir son visage d'ange. Koike lui pris les deux mains et lecolla contre la porte du gymnase. Il l'embrassa presque brutalement puis lui sussura :

-Je t'aime je t'aime...

Très rapidement, la clé pénétra la serrure et koike entendit un clic pls qu'attendu. Il poussa la porte, tira Bou avec lui et la referma aussi vite. une fois dans le gymnase. koike s'approcha de Bou, son visage a un milmetre du sien :

-Je...

"T'aime" qui se transforma en un nouveau baiser plus que langoureux.

[Suite au gymnase]

_________________
Koike
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia De Conninck
[ Administratrice / Kämpfer ]
avatar

Féminin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Un chocolat très chaud   Jeu 11 Oct - 17:04

[Oki Wink]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un chocolat très chaud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chocolat très chaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]
» Il fait trop chaud pour sortir
» Une tâche de chocolat chaud ? Sur ton chandail préféré en plus ? (libre pour homme ;) )
» « Un soir de juin et un chocolat chaud. » | Elias && Caitlyn
» PILOU caniche chocolat mâle de 6 ans (13) Marseille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jersey-City :: Hors RPG :: Poubelle :: RPs-
Sauter vers: